a

Balades et ballades à l’île d’Aix (poésie)

2012

Un début d’été légèrement pluvieux, un désir de repos, une certaine langueur, et hop, je me suis mis à écrire des poésies sur les différents lieux enchanteurs de l’île d’Aix, dans les Charentes-maritimes, en face de La Rochelle...

En tout une vingtaine de poèmes. En voici un :

********************************

Si je m’arrête à Saint Eulard,

Le soir,

Quand le soleil fait son halo

Dans l’eau,

Je regarde au loin les lumières,

La mer,

Et sur l’horizon le long trait

De Ré.

Le grillon se met à chanter,

Les fées

Descendent du ciel et la nuit,

Sans bruit,

Vient m’embrasser sur les deux joues.

C’est doux.

Ne venez pas me déranger.

Ne me parlez pas, s’il vous plaît.

Laissez-moi seul au moins une heure.

Je pleure.

********************************

Documents joints